Echo de la rencontre des plate-formes belge et péruvienne

 

Échos de la rencontre entre la Plate-forme de santé péruvienne ForoSalud,

et la plate-forme d'action santé et solidarité

Vendredi 30 novembre, le groupe de travail Nord/Sud de la plate-forme à initiative de l'ONG Fos a organisé une rencontre entre deux plate-formes réunissant des acteurs de divers horizons, du niveau tant national que local, pour défendre la santé. La plate-forme péruvienne et la plate-forme belge.

En première partie, Isabelle Heymans, secrétaire générale de la Fédération des Maisons médicales et Olivier Gillis du service d'étude des Mutualités chrétiennes ont présenté le système de santé belge : son financement, l'accès et la couverture, dans un cadre historique. Ils ont ensuite abordé quelques tendances et questions d'actualité : la commercialisation des soins de santé, la pénurie des travailleurs de la santé, le vieillissement, les inégalités sociales grandissantes et le manque de participation locale et citoyenne dans la santé.

En seconde partie, Ariel Frisancho représentant de ForSalud a pris la parole en faisant directement échos aux difficultés soulevée en Belgique. ForoSalud a fait de nombreux efforts quant à la participation locale et l'évaluation des soins à ce niveau. Mais seulement dans certaines localités au Pérou. La participation citoyenne n'est pas seulement une manière de faire du travail de lobby, mais aussi un objectif en soi. C'est pourquoi au sein de ForoSalud, on insiste beaucoup sur l'évaluation de 'ceux qui ont reçu des soins' des 'soins reçus', pour faire un monitoring citoyen via des 'audits sociaux'. C'est ainsi que l'autorité locale est contrainte de répondre des choix qu'elle a fait.

ForoSalud, une coupole rassemblant 100 organisations est une plate-forme qui promeut le droit à la santé tous. Depuis 2002 ForoSalud promeut l'accès de tous à des soins de santé de qualité, ce qui plus tard deviendra 'une couverture de santé universelle'. Couverture signifie la garantie d'un accès pour tous à des soins de qualités, sans aucune référence à une « assurance (privée) ». Être assuré ne dit rien sur l'accès et la qualité des soins de santé.

Malgré le fait que le Pérou soit qualifié de pays à revenus moyens, l'existence d'une classe moyenne grandissante, et que le gouvernement parle d'inclusion depuis 30 ans, il existe toujours une très grande partie de la population péruvienne qui est systématiquement laissée pour compte. Le standards de vie augmentent, mais les différences socio-économiques restent grandes.

Au regard du droit à la santé l'on observe un système basé sur un mélange de modèle Bévéridgien et Bismarksien. Certains secteurs professionnels ont d'une part leur système de santé privé auquel d'autre part une grande partie de la population n'a qu'un accès limité ce qui engendre de grandes inégalités.

Par ailleurs ForoSalud constate qu'il y a de sérieux problèmes de qualités des soins. En effet, on constate des violences verbales de la part des travailleurs de la santé à l'égard des patients (cfr. Diaporama ci-dessous). Les soins sont trop peu orientés sur la personne. Les populations défavorisées subissent en outre de fortes pressions dans le cadre de la politique des chiffres des Objectifs du Millénaires (OMD). C'est ainsi que pour pouvoir bénéficier de services ou d'avantages, les femmes enceintes sont obligées d'accoucher dans une maternité, même si du fait de la trop grande distance qui les sépare parfois de ces maternités, cela peut mettre la vie des l'enfant et de la mère en danger.

 

 

Plate-forme d'Action Santé & Solidarité
53 Chaussée d'Haecht
1210 Bruxelles
+32(0)2/209 23 64
info@sante-solidarite.be
IBAN : BE21 5230 8060 9503
Numéro d'entreprise: 0535.605.294

Newsletter

Suivez-nous

Find nous on Facebooknous RSS feed